#YPRES17 – Les Premières du Lycée à la découverte de Ypres

Voilà un projet mis en place par les équipe d’Histoire-Géographie et d’History du Lycée Pierre de Coubertin depuis de nombreuses années, et qui a toujours autant de succès. Les élèves d’HdA, les Stella, issus de 7 classes différentes, y participent évidemment. L’aventure est rigoureusement organisée : tandis qu’un car le matin visite les cimetières, l’autre a travaille dans le musée ; les élèves se croisent le midi pour manger ; puis chaque groupe repart entreprendre ce que l’autre groupe a fait le matin.

Dans le musée, les élèves sont guidés à l’aide d’une enquête détaillée ; celle-ci leur permet de travailler de manière autonome ; la muséographie exceptionnelle du lieu les plonge littéralement dans les tourments de la Grande Guerre.Retour ligne automatique
Annuellement, un artiste en résidence s’approprie le lieu et propose une installation ; d’un abord peut-être déconcertant, l’oeuvre contemporaine de Wilmer Wilson IV prend tout son sens lorsque l’on met en perspective son travail et les lynchages subits aux Etats Unis par les soldats noirs américains revenus du front.
En fin de parcours, une exposition temporaire permet chaque année de compléter les collections permanentes. Actuellement, celle-ci amène le visiteur à redécouvrir le travail du photographe australien Franck Hurley, témoin direct du chaos de l’année 1917 et connu pour ses montages photographiques. L’exposition est complétée par le travail de l’artiste anglais Ian Alderman, qui se propose de juxtaposer sur des photographies de démineurs belges actuels des clichés de 1917 ; le résultat est stupéfiant.
Chance immense, l’artiste était présent ce 10 novembre ; il a pu échanger longuement avec nos élèves.

Le circuit des champs de batailles propose aux élèves de découvrir trois lieux exceptionnels.
Le cimetière militaire anglais d’Essex Farm, où le poète John MacRae a composé ses célèbres vers, et où des casemates de la 1ère Guerre Mondiale sont encore visibles.
Une cérémonie canadienne avait lieu alors que l’un des groupe s’y est rendu.
Le cimetière militaire allemand de Langemark, où plus de 44.000 soldats sont enterrés.
Le cimetière militaire anglais de Tyne Cot et ses 11.956 tombes.
En cette veille d’Armistice, nombreux étaient les visiteurs.

C’est à Courtai que les deux groupes mangent en fin d’après midi dans un MacDonald’s.

Le soir, tous nos élèves participent à la cérémonie commémorative de la Porte de Menin. Le moment est solennel et empli d’émotion. Des représentants des élèves déposent au nom de leurs camarades une couronne de poppies sous les yeux d’une foule silencieuse et recueillie.Retour ligne automatique
Ce 10 novembre les dépôts de couronnes étaient nombreux et la cérémonie plus longue qu’à l’accoutumée. La vidéo est disponible ici.

La journée est fatigante pour tous, élèves comme accompagnateurs, mais chacun en revient ravi, profondément touché par ce qu’il a vu, entendu et vécu.

Un commentaire sur « #YPRES17 – Les Premières du Lycée à la découverte de Ypres »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s