La Mécanique des Parks

Le 14 Mai dernier avait lieu à la Cité de la dentelle et de la mode de Calais (CIDM) la Nuit européenne des musées. À cette occasion, et pour conclure un double CLEA mené avec l’artiste Punchlyn & la Compagnie Racines Carrées, les élèves de terminale de l’option Histoire des Arts du Lycée Pierre de Coubertin ont performé sur scène devant des visiteurs conquis.

La mécanique fait référence aux bruits des métiers leavers que l’on entend encore dans le musée et dans les usines de dentelle toujours en activité à Calais. Bel hommage à la fois au passé de leur ville, à leur territoire de proximité mais également à la CIDM qu’ils parcourent régulièrement depuis leur année de seconde, au grés des expositions temporaires ou des projets qui y sont menés. Ces bruits, enregistrés au préalable par Punchlyn, ont été ensuite mixés par l’artiste et les élèves lors des sessions d’écriture réalisés dans notre salle de classe (3 séances en tout).

Leurs mouvements rappellent aussi cette mécanique. Ils ont été imaginés par Nabil & Nicolas de la Compagnie Racines Carrées et travaillés en amont lors de deux séances à Coubertin ainsi qu’une troisième directement à la CIDM.

Les Parks, c’est le nom de leur cohorte – Rosa Parks en vérité, très rapidement abrégé en Parks dés leur seconde. C’est la particularité de l’HdA à Coubertin : les élèves conservent leur nom de groupe pendant les trois ans de leur scolarité. Une scolarité pour le coup très contrariée en ce qui les concerne, avec une année de seconde amputée et celle de première où ils avaient été privés de sorties et de nombreux projets.

Autant dire qu’ils avaient envie de se rattraper … et d’envisager de terminer en beauté leur parcours HdA. Objectif pleinement atteint : ce sont 1.000 visiteurs environ qui sont venus visiter le musée ce soir-là. Les élèves y ont donné 7 représentations d’affilé. Ni danseurs professionnels, ni chanteurs d’ailleurs voire même régisseurs, ils ont appris, ce sont investis, ont écrit leurs propres textes et ont su transporter un public impressionné par tant de rigueur et d’originalité. Pour l’occasion, les codes étaient inversés : le public était sur scène, et les élèves – en début de performance – dans les gradins.

L’ensemble a été filmé par une élève de l’option (Amina Bergad) ainsi que quelques plans par Nabil Ouelhadj (Cie Racines Carrées). Le tout a été monté par Martin Bocquet (l’un des Parks). En régie, c’est un « ancien » d’HdA (Elias Brillard) qui était aux commandes, formé au préalable par Sylvain (CIDM). Enfin, pour coordonner le flux de visiteurs, ce sont là aussi trois élèves d’HdA qui avaient répondu présents (Sophia, Pia & Brioche). Bel exemple, une fois encore, de la mutualisation qui anime les membres de l’option.

(Cliquez sur l’image ci-dessus pour accéder directement à la vidéo)

Et bien évidemment, comme toujours pour nos projets, c’est vers Flavie Thellier que nous nous sommes tournés pour immortaliser la performance. Elle nous a livré une fois encore des clichés d’une remarquable intensité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s